La tranche A
Accueil > DÉCOUVRIR > LE PROJET > La tranche A

Cette première opération à vocation résidentielle a accueilli ses premiers habitants en 2015. Elle s’étend sur une emprise de 6,27 hectares en continuité sud du quartier des Trois Parts, dont 2 hectares de parc qui prolongeront les parcs existants. Les quatre îlots construits dans la tranche A sont composés de maisons et de petits collectifs. Un travail fin sur la valorisation des eaux de pluie a été mené : l’eau de pluie n’est plus évacuée rapidement dans les réseaux d’assainissement mais recueillie dans l’espace public pour façonner le paysage du quartier et faire vivre un milieu naturel.

DEC-PROJ-TrancheA_nord

Une vocation résidentielle

Les petits logements (T1, T2 et T3) représentent plus de 50% du programme de la tranche A. Ils visent à pallier la carence de cette offre sur la commune. Le logement locatif aidé, dit logement social, représente 33 % des logements de la tranche A. Sur la première opération, il est réparti en :

  • 48 % de logements dits PLUS (Prêt Locatif à Usage Social) qui constituent la catégorie la plus répandue du logement social et PLAI (Prêt Locatif Aidé d’Intégration) destinés à des ménages aux ressources plus modestes que les locataires du PLUS ;
  • 52 % de logements dits PLS (Prêt Locatif Social) destinés aux ménages aux revenus plus élevés.

 

Les parcs des Bordes et des Trois Parts sont prolongés

La tranche A permet de prolonger à la fois le parc des Trois Parts et le parc des Bordes sur une superficie d’environ 2 hectares. A terme, 22 hectares d’espaces publics dont 10 hectares de parc seront créés à l’échelle du quartier. Ces extensions profiteront aux futurs habitants de la tranche A mais également à l’ensemble des Bondouflois qui disposeront, dès la livraison de cette première opération, de nouveaux lieux de promenade.

 

Des liaisons fonctionnelles

La tranche A est accessible au sud par le rond Point des Bordes (nouvelle rue « Carline RIER) et à l’est via le prolongement de la rue des Trois Parts (nouvelle rue « Pierrette CHAUDE) qui est traitée en zone 30. Les logements sont également desservis par une voie traitée en zone de rencontre (nouvelle rue « Jean MAZEL) où les voitures roulent au pas. Des cheminements pour les piétons et les cyclistes offrent de nouvelles liaisons avec les espaces de promenade.

 

Une architecture sobre, à l’image des logements existants à Bondoufle

Les projets d’architecture ont été retenus en mars 2011 à l’issue d’une consultation restreinte, à laquelle les Bondouflois ont été associées dans le cadre de la concertation. Après la présentation des projets aux habitants, et suite aux recommandations du jury, les architectes ont retravaillé leur projet en vue du dépôt des dossiers de permis de construire.

 

Des espaces publics pour tous

La dimension qualitative des espaces publics a été particulièrement étudiée afin qu’ils constituent de vrais lieux de vie dont les habitants peuvent profiter. Les piétons et les personnes à mobilité réduite se déplacent sur de larges trottoirs. Deux plateaux surélevés facilitent leur traversée et limitent la vitesse des véhicules. Une bande « technique » délimite l’espace piéton de l’espace circulation. Cette bande intègre le mobilier urbain : de l’éclairage, des bancs, des arbres agrémenteront les parcours quotidiens.

 

La valorisation des eaux de pluies

Les eaux de pluie sont collectées dans des noues, fossés plantés peu profonds situés dans l’espace public. Maçonnées au niveau de la rue Pierrette Chaude ou végétales dans le parc, les noues permettent de façonner le paysage du quartier tout en faisant vivre un milieu naturel. Ce système de gestion pluviale permet de limiter les espaces imperméables. L’eau de pluie n’est donc plus évacuée rapidement dans les réseaux d’assainissement. Elle est au contraire recueillie dans l’espace public pour façonner le paysage du quartier et faire vivre un milieu naturel.

Pour en savoir plus sur la Tranche A :

Picto_pdf   La première opération en chiffres et en images

Picto_pdf   La première opération a fait l’objet d’une présentation détaillée lors de la réunion publique du 14 février 2012. Le compte-rendu  et le support de présentation sont en ligne.

 

Découvrez la première opération en vidéo :